Favoriser l'intégration des personnes en situation d'itinérance

Description

L’intégration à la société constitue une très bonne façon d’aider les personnes en situation d’itinérance, ou qui risquent de le devenir, à se sortir de leur situation.Tout le monde peut contribuer à trouver de nouvelles formes de soutien et de solidarité à l’égard de ces personnes, et ainsi favoriser leur participation et leur inclusion.

Comprendre les personnes en situation d'itinérance et leurs parcours

Les personnes en situation d’itinérance ont des parcours de vie multiples. Leurs visages témoignent d’une très grande diversité de situations souvent marquées par la toxicomanie et les troubles mentaux. Reconnaître la diversité de ces personnes et leurs parcours est un premier pas pour arriver à les comprendre et à les intégrer dans la société. Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez consulter le portrait des personnes en situation d’itinérance.

Combattre les préjugés envers les personnes en situation d'itinérance

Différents préjugés existent à l’égard des personnes en situation d’itinérance. Pour la majorité de la population québécoise, vivre dans la rue est quelque chose qui constitue un écart à la norme. Plusieurs personnes pensent que les gens qui vivent dans la rue représentent une menace à l’ordre établi ou à leur propre sécurité. C’est pourquoi les personnes en situation d’itinérance font souvent l’objet d’interventions de contrôle, qui peuvent aboutir à une contravention ou à un séjour en prison. Ces interventions peuvent augmenter leur exclusion sociale, notamment lorsqu’elles sont motivées par une discrimination basée sur leur condition sociale. Ce type de discrimination est appelé « profilage social ». Même si ces interventions de contrôle sont parfois la seule façon d’intervenir et peuvent même être aidantes, il existe d’autres solutions.

Il ne faut pas oublier que les personnes en situation d’itinérance ont des forces et des capacités, comme toute autre personne. La situation dans laquelle elles se trouvent ne définit pas ce qu’elles sont réellement en tant que personnes. Il faut combattre les préjugés envers les personnes en situation d’itinérance et agir de manière juste et respectueuse envers elles. Cela commence par choisir de ne pas les ignorer. Ces personnes doivent être considérées comme des citoyennes et des citoyens à part entière.

En effet, les personnes en situation d’itinérance ont les mêmes droits que toutes les autres personnes, entre autres :

  • le droit à la santé;
  • le droit à la sécurité;
  • le droit à l’exercice de la citoyenneté, par exemple le droit de vote;
  • le droit au logement;
  • le droit à l’éducation.

Au nom du respect de ces droits et de la dignité humaine, les réalités et les besoins de ces personnes méritent l’attention et l’intérêt de tous.

Reconnaître la valeur des personnes en situation d'itinérance et les encourager à contribuer à la communauté

Les personnes en situation d’itinérance peuvent contribuer à la vie de la communauté et doivent se faire offrir des occasions de le faire.

Le fait de participer à la vie communautaire peut aider une personne en situation d’itinérance à développer un sentiment d’appartenance à la communauté.

De plus, favoriser l’intégration sociale des personnes en situation d’itinérance permettra à tous les citoyens de vivre ensemble harmonieusement dans les espaces publics.

La participation sociale des personnes en situation d’itinérance passe par leur reconnaissance par les autres citoyens. Ceux-ci doivent considérer les personnes en situation d’itinérance comme des citoyennes et des citoyens à part entière, ayant les mêmes droits et les mêmes responsabilités que tous les autres. La reconnaissance de la valeur des personnes en situation d’itinérance dépend beaucoup des efforts que chaque personne de la population déploie à leur égard.

Faire une place aux personnes en situation d'itinérance et éviter de les exclure

La rue n’a pas la même signification pour toutes les personnes qui la partagent. Pour la plupart des gens, c’est-à-dire les résidents, les travailleurs, les consommateurs et les touristes, il s’agit d’un lieu de circulation. Pour les personnes en situation d’itinérance, c’est un lieu de socialisation et un milieu de vie.

Ignorer les besoins des personnes en situation d’itinérance, dissimuler leur présence, les expulser des espaces publics ou les empêcher d’y avoir accès risque de les exclure encore davantage.

Comme citoyen, vous pouvez faire votre part afin de favoriser une cohabitation harmonieuse dans la rue.

Offrir de l'accompagnement et du soutien aux personnes en situation d'itinérance

Pour contrer et réduire le phénomène de l’itinérance, il faut offrir de l’accompagnement et du soutien aux personnes en situation d’itinérance. Si vous faites partie de l’entourage d’une de ces personnes, voici quelques façons de l’aider :

  • entretenez un lien de confiance avec la personne afin qu’elle accepte votre aide;
  • accompagnez-la dans ses démarches pour obtenir des documents officiels, par exemple sa carte d’assurance maladie;
  • encouragez-la à consulter des ressources d’aide et accompagnez-la au besoin à ses rendez-vous. Consultez la section portant sur l’aide et les ressources en itinérance pour connaître les ressources à votre disposition.

Est-ce que l'information de cette page vous a été utile?


  

Dernière mise à jour : 22 février 2017, 14:11

Avis

Inscription auprès d'un médecin de famille Qu'est-ce que le cannabis ? Vaccination Vaccination Dépistage du cancer colorectal Dépistage du cancer colorectal